La douceur du potimarron, ses arômes subtils de noisette associés au croquant du chou kale se marie parfaitement avec le gout fumé du haddock ! Mais vous pouvez aussi utiliser du maquereau fumé ou bien du hareng à la place du haddock. Je trouve l’association de ces trois ingrédients parfaite ! Au moment de servir, j’aime parsemer un peu de gomasio et des noisettes torréfiées concassées sur ce plat.

Le chou kale, vous pouvez l’utiliser cru. Pour cela il faudra bien le « masser » avec une bonne huile d’olive pour l’attendrir et l’émincer grossièrement en ayant préalablement retiré la nervure centrale et les plus petites nervures adjacentes. Pour plus de croustillant, vous pouvez également le faire dessécher sur une poêle à sec sans matière grasse … A vous de voir ! Moi j’aime les deux.

Le potimarron sera confit au four avec de l’ail et du romarin ou de l’estragon frais si vous en avez. Si vous n’avez pas d’herbes, quelques gousses d’ail juste écrasées, un peu d’huile d’olive et un peu de fève tonka râpée sur les dés de potimarron seront parfaits.

Recette de cette salade automnale pour 2 personnes

Ingrédients :

  • un demi potimarron
  • 2 branches de chou kale
  • 150 g de haddock
  • huile d’olive
  • huile de noisette
  • 4 gousses d’ail
  • graines : noisette, kasha, gomasio…

Préparation : 

  1. Laver le potimarron et le couper en 2. Retirez les graines (vous pouvez les faire sécher et les griller au four avec quelques épices ce sera délicieux pour parsemer vos salades par exemple). Coupez le potimarron en dés puis les disposer dans un plat avec un peu d’huile d’olive, les gousses d’ail entières grossièrement écrasées, et un peu de tonka râpée. Comptez environ entre 20 et 25 minutes au four à 180 degrés pour cuire le potimarron. Attention à la sur cuisson, il ne doit pas se transformer en purée. Vérifiez avec la pointe du couteau la cuisson régulièrement et vous pouvez retourner les dés afin que le potimarron soit bien imprégné de l’huile et des épices. Une fois le potimarron cuit, débarrassez et laissez le tiédir.
  2. Pendant la cuisson du potimarron, lavez le chou kale. Sur une planche, retirez la nervure centrale du chou et les plus petites sur les côtés si elles sont trop dures. Massez avec de l’huile d’olive et un peu de sel puis émincez le et réservez.
  3. Coupez le haddock en petits morceaux en ayant retiré préalablement la peau du poisson.
  4. Dressez dans l’assiette les dés de potimarron, les petits morceaux de haddock, les feuilles de chou kale crues ou croustillantes, quelques gouttes d’huile de noisette et les graines torréfiées sur le plat.

Dégustez aussitôt.

Bienfaits des ingrédients utilisés :

 

Le potimarron : ce légume de la famille des cucurbitacées est parfait dans cette salade car il est rassasiant et très pauvre en calorie. Je vous conseille de le consommer avec la peau, il sera d’autant plus riche en vitamines (ce sont surtout les vitamines A et C qui sont présentes dans ce légume). Il est très riche en antioxydant et par conséquent il protège nos cellules contre les radicaux libres.

Le chou kale : même si la Californie a fait le buzz avec ce chou il y a quelques années, il était consommé depuis le temps des romains ! Aliment largement utilisé au Moyen-âge, il a ensuite été apporté par les Anglais au 17e siècle en Amérique du Nord. Concernant ses bienfaits, pour n’en citer que quelques uns, une portion de 100 g de chou kale fournit 80 à 110% des besoins en vitamine A de la journée. Très riche en vitamine C, il est également une bonne source en calcium (bon pour les os) et en potassium (et réduirait le risque des maladies cardiovasculaires). 

L’ail est sans doute l’un des légumes les plus anciennement cultivés par les humains qui, depuis toujours s’en sont servi aussi bien pour se soigner que pour se nourrir. Il régule entre autre la tension artérielle, est anti cancérigène et aide à lutter contre les infections respiratoires.

Bon appétit !

0 commentaires

POSTER UN COMMENTAIRE

INSTAGRAM

Pin It on Pinterest